l\'indigné

Je conseil ce soir téléfilms, concerts

 

 

Je conseil ce soir :

- Un amour de jeunesse - ce soir a 22h30 sur Canal +

- Téléfilm : Un homme d'honneur a 20h 35 sur France 2

- Concert : Les concerts uniques France Télévisions

-  Les concerts uniques France Télévisions  : Pop & Rock  sur France 4 a 23h35

- Sergiu CelibidacheMusique classique par Norbert Busè sur ARTE a 22h10

 

Des résumés, des videos, extraits afin de vous donner une idée. Il y en a pour tous les gouts

Un amour de jeunesse

Comédie dramatique réalisé en 2011 par Mia Hansen-Love

UN AMOUR DE JEUNESSE : BANDE-ANNONCE HD 

 

 

 

 

Un amour de jeunesse : Trailer - de Mia Hansen-Løve Avec Lola Créton, Sebastian Urzendowsky, Magne-Håvard Brekke, Valérie Bonneton, Serge Renko... Sortie en salles le 6 Juillet 2011
Plus d'infos =>http://www.kelfilm.com/dossiers/dossiers.php?id_dossier=4127

 

Paris, hiver 1999. Camille a 15 ans, Sullivan 19. Ils s'aiment d'un amour passionnel, mais Sullivan veut partir pour l'Amérique du Sud pendant un an et ce projet désespère Camille. A la fin de l'été, Sullivan s'en va, et quelques mois plus tard, il cesse d'écrire à Camille. Au printemps, Camille fait une tentative de suicide. 2003. Camille se consacre à ses études d'architecture. Elle fait la connaissance d'un architecte reconnu, Lorenz, qui lui redonne confiance en elle et dont elle tombe amoureuse. 2007 : Camille et Lorenz forment un couple solide. Camille est son assistante, mais elle se sent bientôt capable de fonder sa propre agence. C'est à ce moment qu'elle recroise le chemin de Sullivan. Malgré une première rencontre sans chaleur, Camille le revoit une deuxième fois, et renoue avec lui. Elle n'a jamais cessé de l'aimer ; il devient son amant. Son coeur est désormais partagé entre deux amours.

 

Bande annonce : Un amour de jeunesse

LA CRITIQUE TV DE TELERAMA DU 23/06/2012

 

| Genre : Rousseau contemporain.

Camille, jeune fille frêle mais mature de 15 ans, est amoureuse de Sullivan, un beau ténébreux un peu plus âgé qu'elle. Pas de pose ni de fétichisme adolescent : ces jeunes prennent très au sérieux l'amour. Ils ont le regard fiévreux et le geste tendre de personnages d'un autre siècle, s'exprimant à coeur ouvert.

 

Ce filmage à fleur de peau, cette sensation de limpidité évidente, déjà ressentis face aux deux premiers films de Mia Hansen-Løve, Tout est pardonné et Le Père de mes enfants, sont, ici, plus vivaces encore. Le film sentimental, voilà ni plus ni moins ce que la réalisatrice réhabilite. Camille et Sullivan sont tout l'un pour l'autre, mais lui (par peur ?) défend sa liberté et s'apprête à partir un an en Amérique du Sud. A la joie d'être ensemble se mêle la souffrance de l'absence à venir.

 

Le temps, dit-on, guérit les blessures. Eteint-il l'amour pour autant ? Un saut de quatre années, et voilà Camille changée, cheveux courts, plus vigoureuse. Elle s'est trouvé une vocation : l'architecture. Et un autre homme, Lorenz, architecte fin et posé, qui lui apporte équilibre et stabilité. C'est le second chapitre du film, celui de l'émancipation, des voyages, de Berlin à Copenhague. Partout où elle passe, la réalisatrice transfigure les lieux, y compris Paris, filmé comme une douce ville étrangère.

 

Marche, vélo, bus, mob, tous les moyens sont bons pour aller de l'avant, sans rompre tout à fait avec le passé, la mémoire. C'est la force du cinéma de Mia Hansen-Løve, de créer cette temporalité étrange, sorte de présent intemporel dans lequel évoluent ses personnages, à la fois bien réels, mais comme filtrés par le souvenir. — Jacques Morice



Jacques Morice

 

Sur le même thème, les films :

 

 

Téléfilm

Un homme d'honneur

Téléfilm dramatique par Laurent Heynemann

 

Un homme d'honneur (France 2

 

Bande-annonce du téléfilm Un homme d'honneur qui sera diffusé le vendredi 1er mai à 20h35 sur France 2.

"Un homme d'honneur", Fipa d'argent 2009

 

"Un homme d'honneur" de Laurent Heynemann, Fipa d'argent 2009, Biarritz
Reportage d'Agnès Gontier et Valentine Bourrat

 

Le 1er mai 1993, l'ancien Premier ministre Pierre Bérégovoy, qui vient d'essuyer une défaite sans appel aux élections législatives, se suicide. Dans la voiture qui roule de Nevers à Paris, comme pendant le vol de l'hélicoptère qui emporte son mari vers l'hôpital du Val-de-Grâce, Gilberte, son épouse, se remémore leurs dernières années, faites d'espoirs politiques, de fascination pour leur nouvelle vie, de déception, d'exaltation mais aussi de trahison et d'abandon. La sincérité et l'absence de cynisme de Pierre Bérégovoy constituaient les grandes qualités d'un homme politique issu des milieux populaires...

 

Tournage d'un homme d'honneur

 

Sur le même thème :

Un jour un destin, Georges Marchais (NovyLef Channel) :( durée 1h 17 min)

 

  

Concert

Les concerts uniques France Télévisions

Pop & Rock

 Concert Unique Julien Doré - YouTube

Au milieu des bottes de foin, Julien Doré se produisait à la Ferme du Buisson, le centre culturel de Marne-la-Vallée. Il interprètait en version acoustique «Stella», «Les Limites» ou encore «Murder on a Range Rover» et reprenait façon électrique «Kiss me Forever», «Glenn Close», «Bergman» et «Vitriol». Ce concert était émaillé de confidences inattendues recueillies lors des préparatifs.

Julien Doré Concert unique novembre 2011 part 1/2 :

Julien Doré Concert unique novembre 2011 part 2/2

 

Sergiu Celibidache

 

Musique classique par Norbert Busè

 

Sergiu Celibidache a seulement 33 ans quand, émigrant roumain dans la capitale allemande en ruines, il est amené à diriger l'Orchestre philharmonique de Berlin, remplaçant Wilhelm Furtwängler, interdit pour collusion avec le nazisme. Il devient rapidement une star dont les concerts émeuvent le monde entier. Mais la rudesse avec laquelle il impose ses vues lui est fatale. A la mort de Furtwängler, l'orchestre se prononce contre lui au bénéfice de Herbert von Karajan. Et c'est à la tête de l'Orchestre philharmonique de Munich dont il devient le chef titulaire en 1979, qu'il obtient la reconnaissance qui lui avait été refusée à Berlin. Diffusé à l'occasion du centenaire de sa naissance, ce documentaire, nourri d'interviews et d'archives avec, notamment, Irina-Paraschiva Celibidache et Daniel Barenboim, suit ses traces en Roumanie, en Allemagne et en France.

 

Sergiu Celibidache - Munchener Philharmoniker - Ravel: Bolero - Japan, 1994

SERGIU CELIBIDACHE - IN MEMORIAM

 

 



27/06/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres